Formation et evolution du régolithe ultramafique de Nouvelle-Calédonie

 
L'objectif essentiel de cette contribution est de préciser le timing des principales étapes du développement du régolithe, et dans la mesure du possible les rôles respectifs de la fracturation anté et syn-obduction d'une part, et de la tectonique syn-altération d'autre part, dans le développement et/ou l'érosion du manteau latéritique ; le rôle des variations eustatiques est également pris en compte pour les événements holocènes.

La base de départ en est les travaux de Chevillotte et Chardon (2005, 2006) dans le Massif du Sud et de Cluzel et Vigier (2008) dans certains massifs miniers qui devront être précisés et étendus à l'ensemble de la Grande Terre. On s'appuie notamment sur les travaux de cartographie du régolithe réalisés par le service géologique, qui bénéficient d'un financement spécifique du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, et en particulier sur la thèse en cours de Brice Sevin (SGNC). La thèse de Nicolas Folcher financée par ValeNC et débutée en 2012 accorde une attention particulière au développement et à l’érosion du complexe fluvio-lacustre du Sud, produit du démantèlement de la couverture latéritique et dont l’évolution est directement liée à des événements néotectoniques et/ou eustatiques encore mal compris.

Dominique Cluzel, Vincent Lignier, Brice Sevin (doctorant), Nicolas Folcher (doctorant) et partenariat DIMENC, BRGM, MNHN Paris, ...

Equipe de recherche:

année debut: 
2012
année fin: 
2015

Status du projet: