Etude des Lisiers des Elevages Porcins (ELEP)

Titre: Etude des Lisiers des Elevages Porcins : mesure des risques de pollution des sols et de l’eau en vue d’une proposition de gestion des déchets d’élevage de Wallis.

Résumé: Dans la majorité des îles du Pacifique, la production de porc, déstinée à la consommation personnelle représente une part importante de l'activité agricole. C’est une activité inéluctable de ces sociétés coutumières. Or la plupart de ces îles possèdent un écosystème relativement préservé mais fragile et l'impact sur l'environnement de cette activité est peu contraint. L'île de Wallis constitue un exemple représentatif d'un nombre important des îles du Pacifique Sud Ouest. Cette île de faible relief est majoritairement constituée de roches volcaniques basaltiques miocènes plus ou moins poreuses. Les sols sont quasiment exempts de minéraux argileux et sont qualifiés de ferralitiques. Le réseau hydrographique est inexistant et la ressource en eau potable est uniquement représentée par la nappe phréatique constituée d'une lentille souterraine d'eau douce reposant sur l'eau salée. L'ensemble de ces caractéristiques implique une fragilité importante face aux pollutions de surface en éléments chimiques organiques ou inorganiques. Le projet a donc pour objectif d’évaluer l’impact environnemental des élevages de porcs familiaux sur l’île de Wallis. Ce projet inclut le recensement des porcs sur l’île, le sondage des conduites d’élevage, la quantification et la caractérisation physicochimique et bactériologique des effluents porcins ainsi que des analyses environnementales. 

 

 

Financement : MOM et région Champagne Ardennes

Responsable scientifique :      Dr Peggy Gunkel-Grillon, PPME, UNC

Partenaires scientifiques :       Dr Christine Laporte-Magoni, PPME, UNC

                                               Dr Estelle Roth , GSMA, Université de Reims

                                               Dr Lilian Joly, GSMA, Université de Reims

Atoloto Malau, Service de L’Environnement du Territoire des Îles Wallis et Futuna

Amolé Tokotuu, BIVAP-STARP (Wallis et Futuna)

Equipe de recherche:

année debut: 
2011
année fin: 
2013

Status du projet: