Petit bassin versant minier, volet « évolution de la chimie des eaux »

Titre: Projet CNRT petit bassin versant minier, volet « évolution de la chimie des eaux »

Résumé : En Nouvelle-Calédonie, les roches ultrabasiques (péridotites et serpentinites) sont des matériaux particulièrement riches en éléments métalliques (Ni, Co, Mn, Cr, Fe). Elles sont alors des sources potentielles d’éléments métalliques dans l’environnement. L’activité minière croissante d’exploitation du nickel engendre des apports sédimentaires important par le biais des bassins versants impactés. Les analyses chimiques des eaux de ruissellement sont essentielles pour estimer les flux d’éléments métalliques de la mine au lagon, éléments métalliques transportés par l’eau sous forme dissoute ou sous forme de matière en suspension. Nous nous intéressons également  à la caractérisation des réactions chimiques et des paramètres environnementaux impliqués dans la solubilisation des éléments métalliques depuis la phase minérale terrigène vers la phase aqueuse. De plus, il est désormais admis que la détermination d’une concentration totale d’un Elément métallique ne permet ni de juger de sa mobilité dans l’environnement ni de son aptitude à être assimilé par un organisme vivant. La biodisponibilité et /ou la toxicité d’un Elément métallique est directement dépendante de sa spéciation chimique c'est-à-dire de sa forme chimique (formes chimiques complexée à des ligands organiques ou inorganiques, degré d’oxydation). L’objectif du présent travail est également de déterminer la spéciation des espèces métalliques dissoutes ou dans les particules terrigènes.

Financement : CNRT Nickel et son environnement (Nouvelle-Calédonie)

Responsable scientifique du projet:   Pr Dominique Cluzel

Responsable scientifique du volet « évolution de la chimie des eaux » : Dr Peggy Gunkel-Grillon

Partenaires scientifiques du volet:     Dr Christine Laporte-Magoni, PPME, UNC

Equipe de recherche:

année debut: 
2010
année fin: 
2014

Status du projet: