Etude du rôle du transport éolien dans la dissémination des éléments métalliques

Titre : Etude du rôle du transport éolien dans la dissémination des éléments métalliques

Résumé: L’objectif du travail de thèse proposé est de renforcer les connaissances sur les conséquences environnementales du transport d’éléments métalliques par voie aérienne. Deux sources d’émission atmosphériques sont principalement ciblées dans cette étude : les poussières émises à partir des mines à ciel ouvert d’exploitation du minerai de nickel d’une part, et les effluents gazeux des usines de traitement de ce minerai d’autre part. Les roches ultrabasiques exploitées (péridotites et serpentinites) sont des matériaux particulièrement riches en éléments métalliques (Ni, Co, Cr, Mn, Fe).  Les poussières de faible granulométrie, qui sont des petites fractions de roches fortement altérées, sont aisément transportées. Les procédés de traitement du minerai sont également à l’origine d’émissions de fumées, elles-mêmes très probablement riches en éléments métalliques. Le projet prévoit une caractérisation physico-chimique des émissions atmosphériques pour déterminer dans quelle mesure ces émissions sont des sources d’éléments métalliques mobilisables et assimilables et le développement du bioindicateur « lichens » car ces végétaux épiphytes sont dépourvus de système racinaire et les nutriments dont ils ont besoins pour leur développement proviennent exclusivement des dépôts atmosphériques.

Doctorante : Melle Camille PASQUET

Co-directeurs de thèse: Peggy Gunkel-Grillon MCF HDR en chimie de l'environnement (PPME, UNC) et Fabrice Monna, PR en géosciences (Artehis, Université de Bourgogne)

Co-encadrants :  Christine Laporte-Magoni (PPME, UNC) et Arnaud Serres (PPME, UNC)

Equipe de recherche:

Status de la thèse: