Projets en cours

Une mission scientifique de terrain a eu lieu à Lifou, du 10 au 29 juillet 2014, dans le cadre du projet Nautilus Death Cave 2014. Ce projet, porté par l'Université de la Nouvelle Calédonie et soutenu par le Ministère des Outre Mer, rassemble des scientifiques calédoniens de l'Université de la Nouvelle Calédonie et de l'IRD de Nouméa, mais aussi de France, des USA et d'Australie. Cette équipe internationale étudie un gisement exceptionnel de coquilles de nautiles endémiques de Nouvelle Calédonie, en cours de fossilisation au fond d'un trou d'eau de Kumo.

L'objectif essentiel de cette contribution est de préciser le timing des principales étapes du développement du régolithe, et dans la mesure du possible les rôles respectifs de la fracturation anté et syn-obduction d'une part, et de la tectonique syn-altération d'autre part, dans le développement et/ou l'érosion du manteau latéritique ; le rôle des variations eustatiques sera également pris en compte pour les événements holocènes.
 

Deux projets complémentaires de campagnes à la mer et leur exploitation
Campagne de sismique multi traces (TECTA: Tectonic Event of the Cenozoic in the Tasman Area) ayant pour objectif de comprendre les processus d'initiation de la subduction cénozoïque dans le Sud-ouest Pacifique

Campagne de dragages (VESPA: Volcanic Evolution of the South Pacific Area, dragages sur la ride de Norfolk, la ride des Loyauté – fracture de Coo) qui ppermettra de tester diverses hypothèses sur l'âge, la migration et la polarité des arcs volcaniques et des bassins arrière-arc associés situés entre Nouvelle-Calédonie et Nouvelle-Zélande.

Quantification des flux sédimentaires dans les bassins versants miniers de Nouvelle-Calédonie ; PROGRAMME CNRT : Fonctionnement des petits bassins versants miniers